News

Ligue 2 BKT – Rodez pour couler définitivement Châteauroux

Johann Obiang retrouve son club formateur Châteauroux. (crédit: CPA – JLB)

Pas de répit pour les Ruthénois. Après avoir concédé le nul à domicile samedi contre le Paris FC, les hommes de Laurent Peyrelade enchaînent ce soir avec une rencontre ô combien importante. En déplacement chez la lanterne rouge Châteauroux pour le compte de la 34e journée de Ligue 2 BKT, ils peuvent réaliser un très gros coup dans l’optique du maintien et définitivement reléguer leur adversaire du soir.

Il est loin le temps où les Castelroussins faisaient figure d’outsider dans l’antichambre de la Ligue 1. Le club cher au président Michel Denisot, revenu aux affaires il y a peu, sera à n’en pas douter en National la saison prochaine. Reste à savoir quand. Car, depuis la reprise de l’équipe par Marco Simone, la Berrichonne n’est plus une équipe contre qui les trois points sont forcément assurés. Trois nuls (Sochaux, Grenoble, Caen) et deux défaites serrées (Dunkerque, TFC) ont montré que les Castelroussins ne voulaient pas lâcher et quitter dignement la Ligue 2. Avec une seule victoire en 2021 (4-0 contre Chambly le 2 février dernier, NDLR), le bilan comptable est faible. De plus, de nombreux joueurs importants manquent à l’appel, comme Gilles Sunu (suspendu) ou encore Amir Nouri, Razak Boukari et Rémi Mulumba (tous blessés).

 

La barre des 42 points à atteindre

 

Aux Ruthénois d’achever la bête blessée et d’assurer quasiment leur maintien, la barre des 42 points étant généralement suffisante pour assurer le coup. Avec deux rencontres entre concurrents directs (Caen/Dunkerque et Guingamp/Chambly), une victoire en terre castelroussine serait une excellente opération. Cela fait d’ailleurs un mois et demi que le RAF ne s’est plus imposé en déplacement (1-0 à Auxerre le 27 février dernier)

Laurent Peyrelade ne pourra de nouveau pas compter sur Aurélien Tertereau, en rééducation, ni sur Loïc Poujol, touché aux adducteurs. A ces deux blessés s’ajoutent les absences de Théo Guivarch (dos) et David Douline (talon). L’entraîneur a ainsi retenu 20 noms dans le groupe pour ce match capital. A eux d’assurer le coup pour permettre à Rodez d’enchaîner avec une troisième année consécutive en Ligue 2 la saison prochaine.

 

LE GROUPE DE CHÂTEAUROUX

crédit: La Berrichonne

LE GROUPE DE RODEZ

crédit: RAF

Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de News