Grand format

Graines de champions by Win Sport School – Rafaël Coet (Colomiers)

Nous vous proposons, avec notre partenaire Win Sport School  de découvrir le parcours de jeunes joueurs d’Occitanie.

Rafaël Coet est un jeune joueur de 18 ans qui évolue au poste de milieu offensif. Cet été est l’occasion pour lui d’entamer sa préparation afin d’intégrer son 5e club : l’US Colomiers. L’Ariégeois nous parle de sa passion pour le football et des moments marquants de sa carrière.

Quel est ton parcours footballistique ? 

J’ai commencé le foot à l’âge de 5 ans à Verniolle, le village dans lequel j’habitais. Mais, à la fin de ma première année, le club a fermé donc je suis parti au FC Pamiers où je suis resté 10 ans. En U16, au cours de ma dernière saison, j’ai fait un bon match face à Fonsorbes qui dominait notre championnat. Quelques jours plus tard, l’entraîneur de Fonsorbes Julien Bouzin m’a appelé et m’a proposé de les rejoindre puisqu’ils montaient en Régional 1. La saison d’après, je voulais aller à Muret et mon coach a repris l’effectif des U18 R1 donc j’y suis allé, c’était comme une évidence. Et l’année prochaine, j’intègre les U19 Nationaux de Colomiers.

Quel est ton premier souvenir de football ? 

C’est difficile ! Je me souviens d’un tournoi de futsal à Albi que j’avais fait avec Pamiers en U11. On jouait contre de grosses équipes et j’avais marqué un but contre Saint-Étienne puis un doublé contre le TFC. Je sais pas si c’est mon premier souvenir mais c’est le plus vieux qui me vient à l’esprit. 

Quel match que tu as joué t’a le plus marqué ? 

En U15 avec Pamiers, quand on a joué contre le TFC en coupe du Midi. Je me souviens qu’on affrontait entre autres Janis Antiste. C’est drôle de se dire qu’aujourd’hui, il y en a qui sont devenus pro à Toulouse ou ailleurs. C’était la première fois que je jouais un club professionnel sur un grand terrain. On a perdu 5-0 mais ça reste un bon souvenir quand même. 

Qu’as-tu pensé de ce début d’année avec Muret ? 

L’ambiance dans le vestiaire était très bonne. On était premier au championnat avec un match de moins avant que tout ne s’arrête.

Comment as-tu vécu cette saison particulière ? 

C’est compliqué, on ressent beaucoup de déception au vu de notre place en championnat… Mais il faut continuer à s’entretenir physiquement, c’est important. Le coach nous poussait toujours à continuer de s’entraîner car la compétition pouvait reprendre à tout moment. Alors je persévérais, je faisais du cardio avec un tapis de course, des petites séances avec le gilet, mais aussi des exercices basique comme le contrôle-passe contre un mur, passe en une touche…

Comment gères-tu cette reprise sportive ? 

Je me sens prêt, normalement tout devrait bien se passer. On va d’abord faire une préparation physique individuelle qui va nous être envoyée par le coach puis ensuite on va faire la préparation collective d’été. On va tout faire pour arriver en forme. 

Rafael va intégrer les U19 Nationaux de Colomiers la saison prochaine. (crédit: R.C.)

 

“Là où on rit le plus, je pense que c’est lors des stages d’avant-saison”

 

Quel est ton club préféré ?

Quand j’étais petit, j’adorais Liverpool notamment parce qu’il y avait Fernando Torres. Sinon j’aime beaucoup Le Havre, c’est mon club de cœur. Toute ma famille est née la bas, parfois j’y vais et je vais au stade quand c’est possible bien évidemment. 

Quel est le joueur qui t’inspire le plus ? 

J’aime beaucoup les joueurs techniques d’Amérique Du Sud. Je pense que celui qui m’inspire le plus dans le rôle de milieu offensif, c’est Philippe Coutinho. 

Quelles sont tes ambitions sportives pour la saison à venir ? 

Dans un premier temps, on va essayer de faire la meilleure saison possible. Après, mon objectif personnel, c’est bien sûr de me faire ma place en tant que titulaire et engranger le maximum d’expérience. Il va y avoir de la concurrence à mon poste mais c’est normal au vu du niveau dans lequel on évolue.

Quelle est ta meilleure anecdote ? 

Là où on rit le plus, je pense que c’est lors des stages d’avant-saison. Avec Fonsorbes, nous étions allé à Céret et avec Muret à Duran puisqu’on avait un match de Gambardella en même temps, c’était incroyable. Les stages de cohésion, c’est là où on rit le plus. Il y a beaucoup de bonnes ambiances. 

Qu’aimerais-tu faire dans cinq ans ? 

J’aimerais travailler dans le monde du foot mais ça reste encore flou pour moi. L’an prochain, normalement je vais aller à la faculté de langues de Jean Jaurès. Je souhaite vraiment maîtriser l’espagnol pour devenir peut-être recruteur en Espagne ou dans un autre pays hispanophone.

WIN SPORT SCHOOL Toulouse forme les étudiants passionnés de sport et les sportifs de haut niveau au management, marketing, événementiel sportif, sponsoring et développement commercial.

  • Contact : Jean-Baptiste BOUTIE  06-25-54-07-46

Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de Grand format