Déclaration

Élections L.F.O. – L’interview d’Arnaud Dalla Pria

Samedi 30 janvier 2021, jour d’élection, Arnaud Dalla Pria briguera la présidence de la Ligue Occitanie de Football. Avec ses colistiers d’Occitanie Unie, le Gersois, ancien président de la commission des arbitres de la Ligue Midi-Pyrénées nous livre les grandes idées de son programme .

Qu’est-ce qui vous a décidé à vous présenter à cette élection ?

Il y a quelques mois nous avions mis en place un groupe de discussion avec quelques amis autour de l’évolution de notre sport. Au grès de nos échanges est née l’envie de proposer aux clubs nos idées, notre vision du football pour le futur. La candidature à l’élection du Comité Directeur de la Ligue de Football d’Occitanie est donc venue naturellement à l’issue de cette réflexion.

Comment avez-vous constitué votre liste ?

Nous avons souhaité construire notre équipe autour de plusieurs axes majeurs :

Tout d’abord la proximité avec les clubs. Pour cela nous avons souhaité mailler le territoire de notre Ligue en proposant des représentants dans chacun d’eux. Nous pensons que c’est ainsi la garantie pour les clubs évoluant en Ligue d’avoir un interlocuteur près de chez eux. Celui-ci pourra également travailler en étroite relation avec le Président de District. Nous sommes ainsi représentés dans 12 des 13 Districts (en considérant la Lozère). Ensuite, nous avons souhaité que chaque membre du futur Comité Directeur ait une fonction, une mission, afin qu’il soit le relai auprès des Commissions Régionales ou des salariés des décisions actées par l’organe dirigeant.

Trois autres orientations majeures ont guidé la mise en place de l’équipe : la féminisation de notre liste, la compétence de ses membres et la représentation de toutes les composantes du football.Notre équipe est féminisé à 35% (7 femmes / 20 personnes) ce qui en ferait l’une des Ligues les mieux représentée dans ce domaine, avec une parité dans le futur bureau. Elle est également jeune et dynamique avec une moyenne d’âge de 52 ans.Chacun des membres de notre équipe est venu enrichir le collectif et le projet que nous avons élaboré, et dans le futur, chacun pourra  apporter sa pierre à l’édifice au travers de ses compétences et de ses idées. L’ensemble des familles du football sont représentées dans l’équipe (Dirigeant.e.s, joueur.euse.s, entraineurs, arbitres, délégués).

Au-delà de tous ses éléments fondateurs, la plus grande fierté de notre liste et d’avoir réuni 20 personnes d’horizons divers mais animées par des valeurs de respect, de solidarité et d’unité. Notre liste prouve que l’unité du football n’est pas qu’une façade. Joueurs, entraineurs, arbitres, délégués et dirigeants peuvent se mettre autour d’une table et bâtir, pour notre football, un projet fédérateur et rassembleur au-delà des clivages ou des oppositions que certains peuvent parfois véhiculer.

Quels sont les axes forts de votre programme ?

 

Notre programme est ambitieux mais réaliste. Il souhaite faire rayonner notre Ligue dans tous les domaines. Il se décline selon cinq axes majeurs :

La gouvernance de la LFO : notre objectif est de la moderniser afin qu’elle colle à notre société actuelle. Les Districts seront pleinement associés au fonctionnement futur et les clubs seront consultés dans les grandes orientations.

La promotion des valeurs sociétales et citoyennes du football. C’est le point qui est certainement le plus novateur du programme. En effet, notre sport, le football, véhiculent de très belles valeurs positives. Malheureusement les comportements d’une infime minorité de personnes peuvent parfois les mettre à mal et véhiculant ainsi, dans notre société, une image infondée au regard des apports bénéfiques quotidiens. Pour cela nous souhaitons créer une Fondation du Football Occitan qui aura vocation de promouvoir toutes les actions pouvant mettre en avant ces valeurs.

Le développement de la LFO : pour nous, le chantier le plus important. Cela va de la communication (qui doit devenir un élément fondamental de mise en valeur du travail des clubs, des salariés et des Commissions de l’institution), aux finances, en passant par le développement du Centre Régional du Football de Castelmaurou et de l’institut de régional de formation du football (IR2F).

Les aides et services aux clubs : nos clubs sont aujourd’hui le bien le plus précieux du football. Comme je le disais tout à l’heure, des milliers de bénévoles travaillent au quotidien pour faire vivre leur club. Le football est le seul sport présent sur l’ensemble de notre territoire du plus petit village rural aux quartiers les plus défavorisées des grandes agglomérations. Il est un vecteur essentiel du lien social de notre pays. Nous devons donc épauler nos clubs en mettant les structures et les moyens humains de la Ligue à leur service.

Le projet sportif : parce que tout part du terrain, il est essentiel pour nous de fédérer les différents acteurs autour d’un projet de jeu global. Nous devons arriver à trouver un équilibre entre le nécessaire développement des pratiques, et le renforcement de l’élite régionale. Ce chantier se fera en étroite collaboration avec les Districts qui sont un rouage essentiel du développement notamment du football de masse.

Si vous êtes élu, quelle sera la première mesure que vous et votre équipe aller mettre en place ?

Les premières mesures et non « la première ».

L’actualité nous amènera à gérer la crise sanitaire aux côtés de nos clubs pour les accompagner dans leur besoin et dans le redémarrage des activités lorsque les décisions gouvernementales le permettront.

Nous prendrons le temps de rencontrer les personnels afin d’échanger avec eux. La Ligue a la chance de posséder une équipe de salariés de qualité et impliquée dans leurs missions. Nous savons pouvoir compter sur eux et nous nous appuierons sur leur expertise pour une mise en route rapide de notre programme au service des clubs et du football.

Nous ne perdrons pas de temps également pour lancer les premières initiatives de notre ambitieux projet de développement. Notre Ligue mérite d’être dotée des meilleures infrastructures possibles au service des clubs, des districts et bien sûr de ses salariés.

Les clubs viennent de vivre une saison, une année des plus compliquée, comment compter vous les épauler ?

L’accompagnement des clubs doit être multiple.

Sur le plan financier, la Fédération a fait un geste fort en créant un fond de solidarité auquel ont abondé les Ligues et Districts et qui a permis à nos clubs de percevoir 10€ par licencié. Pour la Ligue cela représente près de 340000€ de réversion.

L’accompagnement humain au côté de nos clubs devra également être prépondérant car au printemps dernier lors du premier confinement, nombre d’entre eux se sont sentis délaissés. Il est évident que notre maillage territorial pourra répondre à ce besoin de lien social, de collecte et de remontées d’informations afin de voir quels sont les besoins effectifs des clubs.

Enfin l’accompagnement doit s’entendre également au niveau de la reprise des compétitions. Les écoles de football ont déjà repris et c’est une bonne chose pour notre jeunesse. Nous attendons les décisions gouvernementales quant à la date de celle des adultes. Ensuite, si cela est possible, il sera alors temps de finir la saison en offrant aux clubs la possibilité de mettre en place des manifestations qui leur permettront d’avoir à la fois une reprise sociale mais également financière de leurs activités. En ce sens, le système des Play-Off / Play-Down peut libérer des dates en mai / juin pour qu’ils puissent organiser ces manifestations.

La ligue s’étend sur un territoire immense, comment compter vous maintenir le lien entre tous ?

Là encore, la structuration de notre équipe répond d’elle-même à cette question. Le maillage territorial de celle-ci est le principal garant de ce lien, d’autant que les personnes qui la constituent sont animées par l’envie d’aller à la rencontre des clubs, d’échanger avec eux et de construire notre futur en commun… enfin !

Dernière question : comment envisagez-vous le déroulement de cette campagne ?

Notre candidature s’inscrit dans une réflexion globale et moderne du football et de notre instance. Il ne s’agit donc pas d’une simple candidature d’opposition. En ce sens, nous souhaitons proposer aux clubs et aux districts notre vision du football occitan pour le futur. Le débat démocratique s’instaurera, nous en sommes sûr, mais nous le mènerons dans le respect des personnes et des équipes comme cela doit être le cas sur le terrain. Les résultats des élections des Comités Directeurs des Districts ont montré une grande volonté de changement et de renouveau. De nouvelles équipes et de nouveaux Présidents sont en place dans l’Aude, l’Aveyron, le Gers, la Haute-Garonne, l’Hérault, les Pyrénées Orientales. Le 30 janvier viendra le temps de l’expression démocratique pour les clubs et les délégués de District. Nous faisons confiance à la forte envie de changement ressentie.

 

 

 

 

 

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Ligue – Arnaud Dalla Pria élu président de la LFO – FootPy

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résultats

Programmes

Footpy TV

Plus de Déclaration