News

Édito – Reprise des compétitions : La grande vadrouille

Depuis la semaine dernière le feuilleton de la reprise des compétions continue avec cette semaine et pour 15 jours encore “la grande vadrouille “des candidats qui visitent un par un les différentes Ligues de l’hexagone afin de récupérer des voix et vendre leur programme pour les 4 années a venir.
Le duel s’annonce donc entre Le Graet et Thiriez car voir Michel Moulin se mêler à la lutte est aussi crédible que la nomination de Domenech à Nantes. Cette histoire va durer jusqu’aux élections du 13 mars et pour l’instant ça joue la montre… En effet le Foot Amateur attend des décisions concernant la National 3 jusqu’au minimum la R3 mais rien ne se décide (mis à par les dernières infos qui montrent que la saison blanche se profile a grand pas).

Tout le monde est dans l’attente et on commence à voir une certaine révolte de la part des présidents et des acteurs de notre football, en effet ils se rendent compte du gain de temps… Pourquoi me direz-vous ? Eh bien pendant ce temps les bons amateurs que nous sommes continuons à entrainer nos jeunes et nos séniors une fois par semaine dans l’espoir de reprendre la compétition. Les bons pigeons quoi ! On entraine et on calme le mécontentement des parents des joueurs sans savoir où nous allons. Les dirigeants se frottent les mains : non seulement les clubs ont perdu de l’argent des 4 mois de compétition mais en plus ils maintiennent les entrainements des jeunes. De bonnes poires…

Mais voila, on voit apparaitre des rebellions :
– près de 105 clubs en Alsace ne veulent plus payer si il n’y a pas de championnat
– des entraineurs s’offusquent de ne pas jouer alors qu’on va peut être autoriser le public a revenir dans les stades de Ligue 1 et Ligue 2 (là aussi, en matière de logique entre les amateurs et les pros on voit qui on aide le plus)
– d’autres ont déjà créé des mouvements #antisaisonblanche etc.

“À près de 90%, vous (présidents de clubs) avez affirmé votre volonté de voir reprendre notre championnat”

Un exemple du discours de Julien Robin (Président du FC Saint-Aubin United depuis dix ans) dans le quotidien les Informations Dieppoises qui dénonce “l’absence totale de solidarité entre dirigeants de clubs. À un moment donné, il faut mettre la pression sur les instances pour ne pas continuer à nous faire tondre de la sorte. Tout le monde est d’accord mais personne n’agit. La conséquence, c’est que tous les clubs sont aux abois sur le plan financier.”

Dans le journal So Foot et dans un communiqué publié par Foot National, Marc Dubois, président du CS Sedan Ardennes, Pascal Bovis du FC Fleury et Fabrice Rolland de l’US Saint-Malo ont ainsi tenu à réclamer un retour sur les terrains : « À une écrasante majorité, près de 90%, vous (présidents de clubs) avez affirmé votre volonté de voir reprendre notre championnat dans le cadre du respect d’engagements sanitaires stricts et du huis clos. » Soutenus par d’autres dirigeants, ces derniers jugent « inéquitable et juridiquement contestable » la reprise du seul National 1. « Les clubs de N2 emploient pour cette saison 436 salariés dans le cadre d’un contrat de travail fédéral, ce qui en fait les premiers employeurs de joueurs fédéraux, largement devant les clubs du Championnat de N1 qui emploient 336 joueurs professionnels et fédéraux cette saison. » Le document s’appuie notamment sur « les 6e et 7e tours de la Coupe de France, qui ont vu le déroulement, sans incident sanitaire à ce jour, de 384 matchs disputés entre les équipes des championnats amateurs ».

Un championnat ou coupe gigot/haricots Covid

Les dirigeants en attendant se font un petit séjour touristique en mode “Grande Vadrouille” donc sans apporter aucune visibilité de reprise crédible à tous nos acteurs du foot. Ah si pardon ! Ils essayent en plus de nous vendre un “championnat ou coupe gigots/ haricots Covid qui  permettra de jouer vaguement en mai ou juin. Quel club va accepter de faire une prépa physique pour 1 mois et demi de fausse compétition ? Quitte à risquer de blesser des joueurs, payer des cartons, des déplacements des arbitres, sans vestiaires etc. Tout cela à 2 mois du début des mutations pour la saison prochaine. Incroyable de proposer ça !

Il n’y a pas de solutions miracle car même nos instances ne savent rien, mais le risque est-t-il trop grand pour reprendre ? Pour l’instant c’est injuste car le National 2 reprend, le public dans les stades risque de revenir (les clubs pro le demandent à cause de leur pertes financières) et les amateurs non ! Déjà si le National 2 reprend le National 3 doit aussi reprendre et ainsi de suite pour toutes les équipes de Ligue et de District, dans le strict respect des consignes sanitaires, avec les clubs houses fermés bien sur, mais vestiaires ouverts (là aussi décision incompréhensible de les fermer).

Il faut un peu de courage dans les décisions d’ailleurs. Depuis que la Coupe de France a repris il n’y a pas eu d’incidences Covid et tous les clubs amateurs ont pu jouer. Arrêtons de culpabiliser le sport amateur, les gens sont assez responsables pour savoir si c’est risqué ou pas.
Le “bon sens” n”est plus près de chez nous. À se demander si on n’a pas Bourvil et De Funès (Paix a leurs âmes) aux commandes.

Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résultats

Programmes

Footpy TV

Plus de News